Recherche rapide
Recherche
complète
Rechercher dans
"Diagnostic Clinique"
Rechercher dans
"Microbiologie Industrielle"
 

Search form

Quel est l'objet de votre recherche ?

Quel est l'objet de votre recherche ?
  • Nos produits
Quel est l'objet de votre recherche ?
1 Choisir une
FRANCHISE
2 Choisir une
APPLICATION
3 Choisir un
PRODUIT

Gestion du Sepsis

Gestion du Sepsis

Le sepsis est une inflammation systémique due à une infection, qui peut évoluer vers un sepsis sévère et un choc septique. Ces maladies graves nécessitent de longues hospitalisations et sont responsables de taux de morbidité et de mortalité élevés. Les dernières recommandations de la campagne « Surviving Sepsis » (« Survivre au sepsis ») (2012) proposent des stratégies très claires visant à obtenir de meilleurs résultats pour les patients. Lorsque le facteur temps est critique, vous avez besoin d’informations précises et ce, rapidement. bioMérieux est votre partenaire tout au long du processus de prise en charge du sepsis, en vous permettant d’obtenir des résultats rapides et fiables pour faciliter la prise de décisions cliniques afin d’apporter de meilleurs soins aux patients.

Ajouter à ma sélection

Besoin d'information complémentaire ?

Application Clinique
Octobre 2016

Sepsis : chaque minute compte

Un traitement précoce du sepsis permet de sauver des vies

« La mise en place rapide d’actions simples et opportunes, dont les antibiotiques et les fluides intraveineux, peut réduire de moitié le risque de décès. Les patients suspectés de sepsis doivent être orientés sans délai vers un établissement approprié. Le traitement précoce du sepsis est économique ; il réduit la durée des séjours à l’hôpital et en soins intensifs pour les patients. »

-Site Web de la Journée mondiale de lutte contre le sepsis

Le sepsis est un processus inflammatoire complexe qui n’est pas souvent reconnu comme étant l’une des premières causes de morbidité et de mortalité dans le monde. Pourtant, avec 20 à 30 millions de cas diagnostiqués chaque année dans le monde, le sepsis cause la mort d’une personne toutes les 3-4 secondes1. Il correspond à une réponse aiguë de l’organisme se défendant face à une infection sévère. Un sepsis sévère peut conduire à un dysfonctionnement organique et si l’hypotension persiste, l’organisme peut se trouver en état de choc septique, une maladie souvent mortelle2,10. Les conséquences à long terme pour les personnes qui survivent à un sepsis sont notamment des lésions permanentes au niveau des organes, de même qu’une incapacité physique et cognitive3,4.

Malgré les progrès médicaux, le nombre de sepsis sévère continu de croître5,6,10. L’incidence croissante s’accompagne d’une augmentation des coûts : aux Etats-Unis, les coûts des traitements hospitaliers ont augmenté de 11,9 % entre 1997 et 20085 ; en Allemagne, une étude montre que les coûts de traitement d’un cas classique ont plus que doublé au cours de la dernière décennie7.

 

 

L’« heure cruciale »

Un diagnostic précoce et une thérapeutique adaptée font toute la différence lorsqu’il s’agit d’améliorer les résultats des patients atteints de sepsis. En effet, les chances de survie diminuent d’autant plus vite que la mise en place du traitement est tardive. Si le traitement antibiotique est administré au patient dans l’heure qui suit le diagnostic, le taux de survie avoisine les 80 % ; ce taux diminue de 7,6 % à chaque heure suivante. Pourtant, si le premier traitement antibiotique administré n’est pas adapté, les chances de survie du patient sont divisées par cinq9.

 

Mise à jour des recommandations : protocoles pour une réponse efficiente

La campagne « Surviving Sepsis » (« Survivre au sepsis »), fruit d’une collaboration de la Society of Critical Care Medicine (Société de la médecine des soins intensifs) et de la Société européenne de la médecine des soins intensifs, a récemment publié la troisième édition de ses recommandations : Campagne « Surviving Sepsis » (« Survivre au sepsis ») : Guide international pour la prise en charge du sepsis sévère et du choc septique – 201210. S’appuyant sur un grand nombre de travaux de recherche, ces lignes directrices apportent des recommandations clés ayant pour but de garantir les meilleurs résultats possibles pour les patients.

Les recommandations de la campagne Surviving Sepsis commencent par la réanimation initiale et comprennent 10 recommandations en matière de soins et de surveillance, ainsi que des considérations particulières destinées à la pédiatrie10. Le laboratoire d’analyses microbiologique joue un rôle essentiel tout au long du processus de prise en charge du sepsis, en particulier pour ce qui est de certaines des recommandations les plus importantes : le dépistage systématique des patients, le diagnostic et le traitement antibiotique.

 

Quelques recommandations clés de la campagne Surviving Sepsis*

  • Un dépistage systématique doit être effectué chez les patients présentant un risque de sepsis (B.1.)
  • Au moins deux séries d’hémocultures (chaque série contenant au minimum 1 flacon aérobie et 1 flacon anaérobie) doivent être recueillies avant la mise en place du traitement antibiotiques si cela ne provoque pas un retard important dans la prescription du traitement antibiotique (> 45 min.) (C.1.)
  • Le traitement antibiotique doit être administré dans l’heure qui suit le diagnostic initial (D.1.)
  • L'efficacité du traitement antibiotique doit faire l’objet d’une réévaluation quotidienne (D.2b.)
  • Des biomarqueurs tels que la procalcitonine (PCT) doivent être utilisés pour déterminer si la thérapeutique antibiotique doit être interrompue chez les patients qui semblent atteints de sepsis, mais ne présentent pas de nouveaux symptômes d’infections (D.3.)
  • Des thérapies combinées doivent être utilisées au départ chez les patients atteints d’un sepsis sévère ou difficiles à traiter, ou chez les patients atteints d'une infection due à des bactéries multirésistantes (D.4a.)
     

*Les recommandations complètes sont disponibles sur : http://www.sccm.org/Documents/SSC-Guidelines.pdf

 

 

Les cliniciens sont tributaires de diagnostics rapides et fiables pour prendre les décisions cliniques qui s’imposent à chaque étape du processus. Comment les diagnostics in vitro peuvent-ils vous aider à relever ce défi ?

 

Prise en charge précoce des patients atteints de sepsis

Sepsis : the first hour is crucial

Lorsqu’un patient suspecté de sepsis se présente, il convient de recueillir des cultures appropriées (échantillons sanguins ou échantillons prélevés au niveau du site de l’infection) dans la première heure, avant de commencer le traitement antibiotique. Des biomarqueurs tels que la procalcitonine peuvent également fournir des réponses rapidement (20 minutes) pour appuyer un diagnostic ou un pronostic. Pour mettre en place un traitement adapté aussi vite que possible, il est important non seulement d’identifier l’agent pathogène, mais aussi de tester la résistance microbienne. L’efficacité d’une antibiothérapie doit être surveillée en permanence. Enfin, la surveillance épidémiologique et le profilage antimicrobien aident à déterminer les politiques locales en matière d’épidémiologie et de résistance microbienne en milieu hospitalier.

Chez bioMérieux, nous comprenons que chacune de ces étapes ne constitue pas une activité isolée, mais plutôt un continuum de soins qui implique une étroite collaboration entre le laboratoire d’analyses microbiologiques et l’établissement de soins cliniques. C’est la raison pour laquelle nous avons développé une solution globale axée sur le patient dans le domaine du sepsis pour vous apporter notre soutien tout au long de ce continuum. Nous sommes conscients du fait que des résultats de laboratoire concrets aident à prendre des décisions cliniques éclairées et à obtenir de meilleurs résultats pour les patients.

 

 

Recommandations de la campagne « Surviving Sepsis »

bioMérieux répond à vos besoins

DIAGNOSTIC

  • Obtenir des cultures appropriées dans la première heure avant de commencer l’antibiothérapie
  • Etayer un diagnostic clinique précoce
  • Informations relatives au pronostic grâce aux biomarqueurs
  • Surveillance de l’efficacité de l’antibiothérapie avec pour objectif d’arrêter les antibiotiques plus tôt
     

Hémocultures

Systèmes BacT/ALERT® 3D  

Milieux de culture BacT/ALERT®

Milieux de cultures spécifiques au site

Milieux de culture conventionnels
Milieux chromogéniques chromID®

Identification microbienne / Tests de résistance microbienne

VITEK® MS
VITEK® 2 / Advanced Expert System™
Etest®

Immunoessai utilisé pour le dosage de la procalcitonine (PCT)

VIDAS® B·R·A·H·M·S PCT™

TRAITEMENT ANTIBIOTIQUE

  • Administrer un traitement antibiotique empirique dans l’heure suivant le diagnostic initial du sepsis
  • Baser la thérapie initiale empirique sur les profils d’épidémiologie et de résistance locaux (antibiogramme)
     

Profils de résistance microbienne / Rendu rapide des résultats

VITEK® 2  / Advanced Expert System™
VITEK® 2 bioART™
Solutions informatiques avec Myla®

 

Un partenaire sur lequel vous pouvez compter pour la prise en charge du sepsis

Par des microbiologistes, pour des microbiologistes

Les solutions bioMérieux sont conçues par des microbiologistes, pour des microbiologistes. Depuis plus de 50 ans, nous œuvrons aux côtés des laboratoires partout dans le monde pour les aider à relever les nouveaux défis auxquels ils sont confrontés, notamment la menace grandissante que constitue le sepsis.

bioMérieux est conscient des défis auxquels les laboratoires de microbiologie sont confrontés quotidiennement, avec la lutte contre le sepsis et la nécessité d'un diagnostic de pointe. C'est pourquoi nous nous engageons en proposant une innovation continue dans les solutions et les tests de diagnostic rapide, et nous soutenons la Journée Mondiale du Sepsis .

Comme vous, fournir les meilleurs soins possibles aux patients est au cœur de nos préoccupations. Vous pouvez donc compter sur nous pour être à vos côtés face au défi de la gestion du sepsis.

 

 

Références:

  1. WSD fact sheet 2013 world-sepsis-day.org
  2. Angus DC, et. al. Epidemiology of severe sepsis in the United States: Analysis of incidence, outcome and associated costs of care. Crit Care Med 29 (7) : 1301-10. 2001
  3. Iwashyna, TJ, et. al. Long-term cognitive impairment and functional disability among survivors of severe sepsis. JAMA 304(16):1787–94. 2010.
  4. Chang HJ; et. al. (2010) Sepsis. JAMA 304 (16):1856.
  5. Hall, Margaret Jean, et. al. (2011). Inpatient Care for Septicemia or Sepsis: A Challenge for Patients and Hospitals. NCHS Data Brief. No. 62
  6. International Organizations Declare Sepsis a Medical Emergency. Issued by an expert panel representing 20 adult and pediatric intensive care societies, October 4th 2010. 2010: Press release. prnewswire.com/news-releases/international-organizations-declare-sepsis-a-global-medical-emergency-104142073.html
  7. Vincent JL, et al. Sepsis in European intensive care units: results of the SOAP study. Crit Care Med, 34:344-353, 2006.
  8. Kumar, A, et. al. Duration of hypotension before initiation of effective antimicrobial therapy is the critical determinant of survival in human septic shock. Crit Care Med. 2006 Jun;34(6):1589-96.
  9. Kumar, A, et. al. Initiation of inappropriate antimicrobial therapy results in a fivefold reduction of survival in human septic shock. Chest. 2009 Nov;136(5):1237-48.
  10. Dellinger RP, et al. “Surviving Sepsis Campaign: International Guidelines for Management of Severe Sepsis and Septic Shock: 2012”. Crit Care Med. 2013 Feb;41(2):580-637
Cliquez pour découvrir les produits de cette solution
La solution contient les produits ci-dessous. Cliquez sur les produits pour plus de détails
Pioneering diagnostics